Changer

Il m’est arrivé récemment un évènement voulu, inattendu et pourtant déstabilisant, le genre de chose qui change votre point de vue sur la vie et vous marque à jamais.

Comment changer ?

Faut-il changer sa vie ?

Pourquoi ce fort besoin de changement dans la société ?

En France récemment avec la montée en force du FN et Marine Le PEN qui promettait tout et n’importe quoi aux Français désabusés, j’ai été frappée par l’interview d’un citoyen qui avait voté lors du premier tour :

« Pour qui avez-vous voté ?  »

« Marine Le Pen. »

« Pourquoi ? »

« Elle nous promet le changement. »

« Quel changement ? »

Le Monsieur est resté muet, il n’avait pas vraiment réfléchi à la question, tout ce qu’il savait c’est que la France avait besoin de changement ou plutôt… poussons l’analyse freudienne plus loin…IL avait besoin de changement.

D’où vient cette constante frustration ? Ce désir de toujours plus ? Une année s’achève et la nouvelle année, on rêve encore de mieux, de différent, de nouveau. On rêve d’amour, de nouveauté, de richesse, de paix, de guérison… On prie, on jure, on soupire, on espère… Un jour ma chance tournera, cette année sera mon année…. ( Je fais partir de ces rêveurs-là…)

Quand Janvier évolue, on commence à avoir les morsures du découragement, les factures, le porte monnaie vide d’avoir fait trop d’excès, les mêmes problèmes reviennent et semblent grossir encore et encore. Rien ne change.

Mon Dieu, un miracle, je t’en prie… Je veux mon miracle aujourd’hui… Rien. Silence radio. RIEN ne change.

Pourquoi ?

Que voyez-vous sur cette image ?

 

Une belle grosse tâche noire ! Je suis bien d’accord avec vous, il s’agit de toutes ces choses qui viennent enlaidir nos journées et nous donner du chagrin.

Je vous propose de regarder ce dessin autrement, même s’il y a la grosse tâche noire, elle est moins importante que la surface blanche qui l’entoure, elle représente tout ce qui adoucit la vie… Une glace ? Un bisou ? Un café ? Une ballade ? Le sourire de votre enfant ? Le regard de votre femme ? La voix d’ Adèle chantant Hello ? Changer les couches du bébé ? Chanter sous la douche ? Boire un verre de champagne ? Danser ? Cuisiner…

En cette nouvelle année, changer, Oui, mais changer différemment. Changer votre manière de voir les choses et de les appréhender.

Comment changer ?

1 ) Vivez chaque jour comme si c’était le dernier de votre vie.

Imaginez que c’est vraiment le seul jour qui vous reste à vivre, que feriez-vous ?

Vivez aujourd’hui, demain prendra soin de lui-même. Les bénédictions de Dieu se renouvellent chaque matin.

2) Savourez la vie.

Appréciez le moment présent, chaque seconde compte. Quand vous êtes occupé à manger, appréciez le gout de ce que vous mangez, quand vous faites l’amour stoppez toute activité de votre cerveau et laissez votre âme vivre pleinement le moment, quand vous travaillez coupez la station maison et quand vous êtes en famille, éteignez la chaîne boulot.

3)  Voyez la vie en couleur

Ne critiquez pas tout et relativisez les choses. Le monde n’est pas obligé de penser ou de faire comme vous, vous n’êtes pas le centre du monde ou la bibliothèque du savoir. Appréciez notre société arc-en-ciel avec ses croyances, ses langages et ses codes qui dès fois vous dépassent ou vous choquent. Ce qui fait la beauté du monde ce sont nos belles différences.

 

Un musulman n’est pas un terroriste, un noir n’est pas un criminel, un blanc n’est pas un raciste, un chinois n’est pas un hypocrite, une femme sexy n’est pas une pute, un homme tatoué n’est pas un mauvais garçon, un homme riche n’est pas heureux, un homosexuel n’est pas un obsédé sexuel…

Nous sommes différents, évitons de coller des préjugés sur les personnes ou sur les actes à cause de quelques faits d’actualités.

Apprécier les couleurs de nos différences simplifie la vie.

4) Ne vous isolez pas, sortez et voyez du monde.

Une flamme reste allumée quand elle est au contact d’autres flammes. Ne soyez pas une bougie solitaire mais une cheminée qui influence le monde autour d’elle par sa chaleur.

 

 

Pour terminer, je voudrais vous donner ce précieux conseil, qui je l’espère, vous accompagnera durant toute cette nouvelle année

La vie est une belle institutrice qui a en elle le devoir de nous apprendre des leçons.

Dès fois nous sommes  des élèves distraits et alors, elle nous fait revivre encore et encore les mêmes histoires jusqu’à ce que nous comprenions la leçon. Un cancer qui récidive, les mêmes échecs amoureux, la même dépendance à l’alcool, le choix du même scénario dramatique dans nos vies. On se retrouve, comme le peuple d’Israël à errer des années avant d’atteindre le but recherché.

Selon une histoire biblique, ils devaient faire 40ans pour atteindre la terre promise et ils feront la traversée en 40ans.

Dès fois nous sommes plein de rébellion et essayons de fuir une réalité que l’on sait certaine, on quitte alors son pays, on fait le tour du monde, on change de travail ou d’amoureux(se) en espérant éteindre le feu qui brûle de l’intérieur. Mais finalement, cette institutrice nous pourchasse, elle s’imprègne dans notre subconscient, nous poursuit dans nos rêves, nous met en captivité ( maladie, infirmité, amnésie, chômage, deuil…)  Jusqu’à ce qu’on reconnaisse notre état et qu’on affronte nos responsabilités.

Comme Jonas dans le ventre du poisson. Selon une histoire biblique il fera 3 jours dans le ventre d'un poisson avant d'accepter finalement sa mission.

La vie n’est pas une institutrice sévère qui tient absolument à nous taper sur les doigts afin que nous comprenions la leçon. Elle a le désir premier de nous former et faire de nous de meilleures personnes, cela peut se faire immédiatement, en un jour, 1 an ou pendant plusieurs années, c’est à vous de voir quel auditeur vous choisissez d’être. Si vous êtes un bon élève attentif et faisant bien vos devoirs, vous passerez vite vos examens.

La souffrance et la douleur ne sont pas obligatoires pour réussir, elles sont là, comme signal d’alarme pour nous remettre sur le chemin et nous pousser à la réflexion.

 

La bonne manière de devenir fort c’est parfois d’être ko. ( Gabby Douglas )

 

Ecris ton histoire

 

Embed from Getty Images