Comment être en paix avec soi même ?

Un poison reste un poison et tous vos efforts pour le purifier seront vains et sans objet.

Récemment, j’ai reçu de nouvelles critiques sur ma façon de travailler et de donner des conseils égocentriques aux gens. Il paraît que je suis égoïste, arrogante, mégalomane… Je reçois cette vision de moi avec douleur au début, parce que j’ai un cœur sensible qui bat, et essaye au maximum d’apporter un peu de lumière dans la vie de ceux que je rencontre. Puis une fois le choc premier de mon ego passé, j’accueille ces mots avec reconnaissance et acceptation.

Le thème, sur lequel je voudrais apporter réflexion aujourd’hui, est comment être en paix avec soi-même. La paix est une denrée rare très demandée. Beaucoup des personnes qui me consultent sont tourmentées et recherchent la paix. Si je peux si bien les aider, c’est parce que je suis moi aussi en perpétuel tourment. J’ai beau avoir tous les outils et techniques nécessaires pour aider autour de moi, cela ne m’empêche pas d’être en perpétuelle remise en question.

 1. D’où vient votre tourment intérieur ?

Avant tout, il est important de comprendre d’où vient votre trouble. D’où vient le fait que la paix du cœur prend si souvent congé de vous. Je vais vous le dire.

Vous êtes en trouble parce que vous luttez contre votre nature propre. 
reflechir

Votre corps est le meilleur indicateur pour vous dire dans quel terrain vous vous trouvez. Si vous sentez de la résistance face à une situation, sachez  que votre être tout entier vous interpelle. Il vous demande de vous arrêter et d’examiner ce qui se passe.

Votre ressenti est le thermomètre par excellence pour vous guider tous les jours. 

Vous avez envie de réaliser une action, mais vous avez le cœur qui bat, les mains moites, un malaise inexplicable, un poids dans le cœur, l’intuition de vous tromper… ce sont des indices pour vous arrêter et examiner la situation.

 2. Arrêtez — vous et examinez la situation

Une fois que vous avez perçu le malaise, vous devez vous arrêter pour mieux comprendre ce qui se passe. Vous avez été créée avec une nature propre, vous êtes unique. Quand vous avez choisi de vous incarner sur terre, vous êtes venu avec un plan, une mission qui vous correspond et qui est comme votre ADN. Vos émotions vous aident à vous rappeler votre nature et à prendre les bonnes décisions. Un malaise pressant vous invite à l’arrêt et à l’examen de vos émotions.

Apprenez à regarder avec votre cœur et votre ressenti
ressentir

Vous avez été injustement accusé(e) de quelque chose que vous n’avez pas commis. Vous vous sentez en colère, frustré(e) et en voulez à la personne qui vous a accusée. La question que vous devez vous poser à cet instant est la suivante : pourquoi cette accusation créée en moi autant de trouble ? Qu’est ce que la situation m’apprend sur moi ? Les réflexions pourraient être les suivantes : je prête encore trop d’attention à ce que les gens pensent de moi, je me sens jugée par le regard de l’autre, ma réputation importe pour moi. Ne soyez surtout pas dur(e) avec vous,  vous devez juste, apprendre à vivre avec vous-même.

3. Apprendre à vivre avec soi-même

Cette étape passe par l’acceptation de la personne que vous êtes. Vous êtes parfait avec vos imperfections, votre pensée singulière, votre personnalité loufoque ou rigide, vos points de vue décalés ou en harmonie avec la société. Vous êtes parfait juste aujourd’hui, riche ou pauvre, gros(se) ou mince, rigide ou anarchique. Vous êtes parfait ! Acceptez-vous et assumez votre état aujourd’hui, ne luttez pas avec votre nature et vous serez heureux.

Vous êtes parfaits tels que vous êtes.
Vous êtes parfait

La souffrance vient aussi du fait que vous essayez d’enfiler un vêtement qui ne vous sied pas. Restez vous-même en toutes circonstances. Vivez simplement, ne luttez plus.

4. Ne luttez plus, vivez simplement.

« Aujourd’hui est le plus beau jour de ma vie » dois être votre leitmotiv 
de tous les jours. 

Vivez chaque seconde avec bonheur et délectation, aujourd’hui et maintenant. N’attendez pas de meilleures circonstances ou une meilleure personnalité.

 Ne vous formatez pas, sauf si c’est pour nettoyer votre esprit
 des pensées toxiques des autres. 

Vous êtes Vous. Soyez Vous. Assumez vos pensées, vos paroles, votre idéologie. Quelle qu’elle soit, vous avez votre voix dans le monde et elle compte. Jouez votre partition, jouez votre instrument de musique dans la vaste symphonie du monde. Soyez tendre, insolent, arrogant, strict, perfectionniste, immature, colérique, attentionné, bienveillant, insensible, amoureux, impatient… Peut importe : Soyez simplement VOUS.

Mais en aucun moment, n’imposez à l’autre d’être vous. 
Ne jugez pas l’autre pour ses choix qui sont différents des vôtres. 

N’oubliez jamais :

« Chacun joue sa partition et toutes les notes et les silences ont leur place pour donner à la vie son sens profond ».

Et même si le monde vous calomnie, vous diffame, vous dévalorise ou essaye de vous manipuler… et alors ? Prenez la vie de haut, essuyez vos larmes après la douleur et ayez le courage de rire à nouveau.

5. Vivez en paix avec votre famille.

La famille est un noyau intimiste qui est censé nous encadrer, nous soutenir, nous connaître. S’il est vrai qu’on ne peut pas choisir où l’on naît et qui est notre famille, vous pouvez par la suite décider qui vous gardez dans votre vie. En introduction, j’ai dit qu’un poison reste un poison et ne saurait changer, c’est sa nature de l’être, c’est son rôle de détruire les cellules et retirer la vie. Si vous avez autour de vous des personnes qui agissent comme un poison dans votre vie, arrêtez d’essayer de les changer, mais quittez-les simplement.

famille recomposée

Votre famille devient alors les personnes avec lesquelles vous échangez la même idéologie, les mêmes valeurs, le même amour. Vous pourriez avoir des conflits ou des disputes en famille, mais jamais un membre de votre famille n’aurait pour objectif de vous détruire, si c’est le cas, recomposez votre famille. Les familles recomposées c’est très à mode, entourez-vous des personnes qui vous font du bien, qui vous stimule et vous aide à évoluer à votre rythme vers votre rêve quotidien. Cela peut être des collègues, des amis, des voisins, un groupe de soutien, un groupe religieux… Votre famille est celle-là qui chemine avec vous pour votre bonheur mutuel.

Tatiana Ecoto

Eh oui, j’ai un cœur énorme qui en veut toujours plus de la vie ! C’est pour cela que j’évolue. Mon cœur est assez gros pour pardonner l’impardonnable, accueillir les coups les plus durs, aimer plus d’une personne à la fois, être en amour pour ma cause et aussi pour ma famille. Je suis imparfaite et je l’assume, cela m’aide à vivre en paix avec moi. Je n’essaye plus de changer le monde, mais le changement dans mon monde crée ce changement dans le monde. Comme disait Gandhi « Soyez le changement que vous voulez dans le monde » si vous êtes VOUS, juste vous, parfaitement vous, avec vos décadences et vos forces, alors vous êtes le changement dans le monde ! Et en bonus, vous êtes heureux 🙂 Parce que pas obligé de porter un masque pour plaire aux autres.

Le monde peut tout vous prendre, uniquement si vous lui donnez la permission. 

Et même s’il a réussi à tout vous prendre, si vous êtes nu, pauvre, dépouillé(e), vidé(e), à bout… Vous pouvez TOUT recommencer parce que Vous êtes votre propre richesse. Vous êtes la personne la plus importante du monde avec ou sans biens matériels ou immatériels.

Vous êtes _ _ _ _ _ _ Vous êtes important

Important !