Vous êtes allés trop loin, il est peut-être temps d’abandonner.

Dans un précédent article j’ai évoqué le thème de la persévérance qui conduit à ce que les Américains appellent « The achievement », on traduirait par « la consécration de votre oeuvre. »

Cette fois-ci, je voudrai reformuler mon approche pour vous emmener vers un autre pan de reflexion : « Vous êtes allé trop loin, il est peut-être temps de vous arrêter. » J’émets de la réserve parce que chaque histoire est unique.

Tout bon guerrier doit savoir 3 choses importantes pour mener à bien le combat et avoir la victoire, il doit savoir quand combattre, s’enfuir ou capituler.

Combattre

 Au moment où il a l’avantage quantitatif et stratégique sur l’ennemi.

Tant que vous avez entre les mains les bonnes cartes pour mener à bien votre vie personnelle ou professionnelle, vous pouvez vous permettre tous les défis. Oser, tester, innover, essayer, tant que vous avez une vision et une visibilité, ne baissez pas les bras et avancez car le combat se soldera tot ou tard par une victoire.

Vous êtes en couple, vous avez un boulot stable, vous êtes dans la fleur de l’âge et vous désirez avoir un enfant mais vous avez des problèmes pour concevoir. Pourquoi un problème biologique vous empêchera de réaliser votre rêve d’être parent? Essayez toutes les méthodes pour y arriver.

S’enfuir

S’il a épuisé toutes ses ressources et que l’ennemi en face a un avantage considérable sur lui, il est mieux de battre retraite le temps de se ressourcer pour un nouveau combat.

Vous êtes dans en couple et votre partenaire vous bat régulièrement, il n’ y a pas d’autre solution que la fuite, vos arguments n’arriveront pas à le raisonner, la meilleure tactique c’est la fuite, quitte à ce que ce dernier accepte de suivre une thérapie pour sauver votre couple. Vous ne pouvez pas lutter contre quelqu’un qui vous maltraite si vous restez sous son influence, vous devez sortir de là et prendre un moment de recul.

Capituler:

 Il est cerné et il n’a aucun moyen de battre retraite, sa meilleure option est de se rendre à l’ennemi avant que celui-ci ne le décime complètement.

Vous avez essayé pendant des années de monter une belle entreprise, vous avez essuyé plusieurs échecs, vous avez recommencé encore et encore mais toujours sans succès. Il est temps de vous arrêter et de réfléchir à votre stratégie de combat. Vous avez trop donné, vous avez tout donné, il est temps de réévaluer votre projet, de le modifier ou de l’abandonner. Seuls les imbéciles ne se trompent pas, il est peut-être temps de lâcher prise. Qu’est-ce que vous en pensez?

Décider d’arrêter l’oeuvre de toute une vie, ce n’est pas de la faiblesse, au contraire cela demande une force au-dessus de la moyenne, peu de gens reconnaissent leurs limites et ont le courage de s’arrêter. Continuer d’avancer contre le mur ne fera pas de vous un héros ou une héroïne, accepter que tout soit fini et abandonner, c’est aussi une forme de réussite.

J’ai une pensée très forte pour Alexandre du site ceclair.fr, qui pendant des années, a mis sur pied et managé la plateforme developpement personnel, réunissant une belle équipe de coaches. J’aime à lui dire, qu’il avait créé un véritable hôpital pour les âmes. Aujourd’hui, il a décidé de tirer sa révérence et de fermer un hôpital qui lui coutait beaucoup trop. J’ai une belle pensée pour toi et je te souhaite beaucoup de courage pour la suite, merci pour ta leçon d’humilité.

Si vous avez tout essayé et que cela n’a pas marché, il est peut-être temps de revoir vos intérêts à la baisse et de passer à autre chose. Je ne demande pas de ne pas rêver grand ou de ne pas avoir une vision démesurée de la vie. Vous devez à chaque moment de votre vie viser les étoiles, si pendant des années vous avez utilisé des flèches pour le faire, il serait peut-être temps de changer d’arme, pourquoi ne pas essayer une fusée? Ou peindre des étoiles sur votre plafond? Ce que je vous transmets à cet instant c’est le désir de réussir, oui, mais pas à n’importe quel prix, la vie s’écoule très rapidement, apprenez à relativiser et accepter de ne pas avoir les réponses à toutes les questions.

Vous avez sacrifié votre vie, vos amis, votre temps, votre amour-propre, votre énergie pour améliorer la situation de dérive que connaît votre couple. Cela fait des années que vous ramez à contre-courant, chaque jour passé en sa compagnie fait office de torture, vous avez l’impression de vivre un enfer permanent, vous avez l’impression que ça ne s’arrête jamais. Vous avez beau essayer mais vos efforts semblent rester vains, quand vous pensez avoir traversé le pire, une situation encore plus grave vient bousculer la fragilité de vos sentiments. Vous l’aimez mais il (elle) vous fait souffrir, vous n’avez plus de vie, vous êtes en perpétuel stand-by et à cause de cela vous n’avancez pas dans votre vie: « Je vais quitter ma femme pour toi. », « J’ai besoin d’un enfant, ma famille vit mal ta stérilité », « quand j’aurai ma promotion, je te promets que je t’épouse », « J’ai peur de m’engager, j’aime notre vie comme ça, pourquoi tu gâches toujours tout avec tes questions? », « Je fais des sacrifices pour toi et tes 3 enfants, je te supporte malgré ta situation » votre vie de couple n’est que chantage émotionnel et stress. Vous êtes amoureux(e) mais malheureux(se) comme un pou.

Chaque situation est unique et chaque histoire à sa fin, vous êtes le(la) seul(e) à savoir ce par quoi vous passez, si vous êtes résistants aux coups et que vous estimez qu’un mari qui tape sur vous ou qu’une femme qui vous trompe avec tout ce qui bouge, c’est une situation que vous pouvez gérer libre à vous, je vous souhaite beaucoup de courage.

La persévérance est une belle chose, encore faudrait-il être sure que vous avez emprunté le bon chemin, il serait bien dommage de vous retrouver à la fin de votre parcours en Amazonie alors que vous étiez sur de vous diriger vers La Calédonie.

2 Comments

  1. dassy agy

    Merci

    1. Tatiana

      You are welcome

Les commentaires sont fermés.