Vous êtes allé trop loin pour vous arrêter maintenant…

Je n’en peux plus! C’est trop dur, je n’y arriverai pas…

Vous connaissez ce sentiment? Moi je le connais amplement. Cette impression que le ciel vous tombe sur la tête, que rien ne marche ou que vous êtes tout bonnement malchanceux.

Le changement est tout sauf évident. On vous avait dit que changer de vie était facile? Et bien, c’est un gros mensonge, c’est tout ce qu’il y a de plus difficile. C’est un long chemin solitaire et jonché de solitude et d’insécurité. C’est un chemin de larmes et de découragement, c’est l’éclipse en pleine journée. C’est un feu ardent qui brule votre âme, votre savoir et vos économies.

Mais voilà, vous êtes allés trop loin, vous avez parcouru beaucoup de chemin, vous avez fait trop de sacrifices, vous avez trop donné pour vous arrêter en si bon chemin. Votre combat VAUT LA PEINE. No pain, no gain ( On gagne en travaillant dur). Ce n’est pas le moment d’abandonner.

Vous êtes en couple depuis des années, ensemble vous avez traversé des vertes et des pas mures, vous avez affronté le chômage, le décès, la maladie, la naissance des enfants, les incompréhensions. Mais voilà, vous êtes à bout, vous ne supportez plus de voir votre partenaire, la flamme ne brûle plus de l’ardeur du premier jour, il (elle) ne vous fait plus d’effet, elle a pris du poids avec ses grossesses, il ne prend plus soin de lui, vous avez l’impression d’être un meuble, les enfants sont un vrai fardeau, vous avez perdu votre joie de vivre, vous avez l’impression de jouer un rôle. Il (elle) est là, cet(te) inconnu(e) qui vous regarde comme la 8ème merveille du monde, vous avez l’impression de revivre sous son regard…Tromper son conjoint

STOP

Vous avez passé trop de temps pour bâtir ce foyer, pour apprendre à connaitre votre conjoint, pour construire une famille, qui même si elle n’est pas parfaite, est Votre famille. Vous avez donné beaucoup dans cette relation pour vous arrêter en si bon chemin. Ne cédez pas à la tentation, résistez, ne gâchez pas tout.

Réfléchissez à 2 fois.

 

Vous avez investi encore et encore dans votre projet de vie professionnelle, vous trimez des heures entières, vous sacrifiez votre vie personnelle, amoureuse, familiale. Vous avez mis toutes vos économies et voilà, vous avez l’impression d’être le looser (perdant) de service, celui à qui rien ne réussit. Vous avez une idée, vous savez que c’est la bonne, vous la sentez, vous ne dormez plus, vous savez que c’est là votre légende personnelle, vous savez que vous allez révolutionner les choses et apporter un plus à l’humanité.

C’est votre rêve, la réalité est tout autre, vous n’avez plus un centime. Vous avez encore perdu, il est peut-être temps de reprendre la raison et de vous consacrer à des activités plus normales, trouver un travail, vous avez une famille à nourrir, vous devez être raisonnable…

changer de vie

Laissez-moi vous dire une chose, la raison n'a jamais rien bâtit, la folie si !

Vous avez trop donné, trop sacrifié pur vous arrêter maintenant. N’ABANDONNEZ PAS! Ne le faites pas, vous y êtes presque, faites travailler vos méninges et trouvez la solution! VOUS êtes la solution à votre handicap, vous êtes si près du but et vous voulez arrêter? Non mais sans blague! Si c’est le cas, vous n’êtes pas CELUI-là mais une banalité qui a peur de prendre les risques.

Vous voulez arrêter? Rien ne vous arrivera jamais. Ayez votre petite vie tranquille, travaillez comme un(e) esclave avec un patron qui vous traitera toujours comme de la merde ! Visez la sécurité, c’est une option, une belle option.  J’ai un fils de 3 ans et je mène une vie de bohème, je mène une vie de risque au nom de ma vision de la vie et chaque jour j’ai le coeur qui se serre quand il me pose des questions triviales : « Maman pourquoi tu n’as pas de voiture? Pourquoi tu n’as pas de maison? Pourquoi tu n’as pas de vie? »

Vous êtes allés trop loin pour être un looser. N'ABANDONNEZ PAS!!! Il est trop tard pour ça.

J’ai été athlète dans ma jeunesse et j’ai fait quelques compétitions. J’aimais beaucoup  le sprint. J’étais très douée, ma tactique? Tout se jouait sur les premières secondes, je m’arrangeais à tout donner au départ, à avoir d’emblée une distance sur mes concurrentes, j’aimais sentir que j’étais seule et qu’il n’y avait personne à mes côtés. Aujourd’hui j’ai gardé cette deformation, j’aime que ce que j’entreprends soit une course de vitesse, tout et maintenant, mais la vie est une course de fond. Vous ne devez pas tout donner aux premières secondes,

la force des vainqueurs est dans la résistance.

Êtes-vous résistant? Vous avez parcouru plus de la moitié du chemin, allez-vous abandonner maintenant?

Vous avez quitté votre travail, lancé un business, vous êtes tombée enceinte, vous avez bâti une famille, vous avez commencé la construction de votre maison, vous avez lancé la procédure pour une adoption, vous avez commencé votre chimiothérapie, vous avez commencé une nouvelle vie, vous avez décidé d’être parents, vous avez quitté une relation qui vous faisait du mal, vous avez recommencé vos études, vous avez décidé de perdre du poids, vous avez changé de pays, vous avez eu une promotion, vous avez commencé une rééducation, vous avez décidé d’arrêter de fumer, vous avez…TROP FAIT pour vous arrêter maintenant.

COURAGE

Un dernier effort, essuyez vos larmes, vous y arriverez!!! Votre soleil finira par se lever. Le voilà d’ailleurs, fermez les yeux, prenez un bon bol d’air, respirez un coup. Imaginez-vous au sommet, imaginez-vous là où devez être, imaginez-vous… changer de vie

Vous y êtes…Encore un effort.

Je sens la brise matinale, je vois les premières lueurs du matin, regardez, sentez! C’est magnifique… Vous ne la voyez pas? C’est normal, la période la plus noire de la journée est le moment juste avant l’aube, vous sentez que c’est sombre? Trop sombre? Cela veut dire que vous y êtes, vous avez atteint les 1000 essais d’Edison, vous êtes près d’inventer « la lumière ».

Ayez la foi, croyez en vous.

Si vous l’avez vue, cette étoile que personne ne voit, ne fermez pas les yeux, faites nous la voir.

 

 

1 Comment

  1. dassy agy

    Merci tati c est le sentiments qui m a animé toute cette journée et j ai eu envie de te lire et je tombe sur cet article tu ne peux imaginer le bien que ça ma fait c est pas facile mais j’y arriverai !!!

Les commentaires sont fermés.