Trois erreurs à ne surtout pas commettre après une rupture.

Ce coeur qui chauffe avec une intensité insupportable, comme un volcan interne qui ne demande qu’à achever le peu d’estime qu’il vous reste, vous souffrez le martyr et rien ne semble pouvoir apaiser cet énorme vide dans votre coeur.

Rien, jusqu’à ce que votre regard croise le sien, sans préavis, le volcan se transforme en une flamme rédemptrice et le passé n’a plus d’importance; Et pourtant,  c’est là où le bas blesse, rien n’est plus dévastateur dans une relation amoureuse, que d’oublier d’où on vient. Oublier son passé nous condamne à le revivre encore et encore.

Voici trois erreurs à ne surtout pas commettre après une rupture:

Erreur 1. Se remettre en couple dans une relation fusionnelle immédiatement après la rupture. 

 

Etre en couple, dans la plupart des relations problématiques, c’est perdre en partie ou totalement son identité. On est tellement obsédé par le désir de faire  marcher les choses que l’on fait des concessions qui ne nous desservent pas toujours.

Conseil1: Retrouvez votre identité avant de fusionner avec une autre identité.

Erreur 2. Faire l’amour le premier soir. 

 

A moins qu’il ne s’agisse d’une relation sans lendemain ou du coup d’un soir, faire l’amour avec votre rencontre immédiatement après le premier dîner, ça craint un peu. Vous aurez peut- être du plaisir sur l’instant, mais vous en sortirez encore plus frustré si vous n’avez pas fait le point avec votre corps.

Ce dernier garde encore les caresses ou les coups de votre précédent amant, une routine sexuelle s’était installée et vous avez besoin de formater votre disque  cérébro-sexuel et de vous interroger sur ce qui vous fait vraiment plaisir sexuellement.

Conseil2: Réapprivoisez votre corps avant de laisser quelqu’un d’autre l’apprivoiser.

Erreur 3: Choisir une copie conforme de votre ex. 

 

Instinctivement,  votre être sera attiré vers le même type de personne. Les hommes souffrant du syndrome de Peter Pan rechercheront toujours des conjointes  maman et des femmes souffrant du syndrome de l’infirmière choisiront toujours des hommes blessés qu’elles espéreront changer.

Ok, je n’est rien contre  votre choix s’il vous rend heureux, la vrai question est la suivante: Est-ce que ce choix vous à fait du bien dans le passé? Interrogez-vous honnêtement, pourquoi faites-vous des choix de conjoints qui vous font souffrir? Si vous en avez marre d’être dans une relation dominante pourquoi recherchez vous toujours des partenaires narcissiques?

Cela vous sécurise t- il de ne pas changer? Oui ça sécurise de s’engager avec  un démon connu que de rechercher un ange inconnu, j’en suis consciente et nous sommes humains mais comme dit l’adage :  » Qui ne risque rien n’a rien ». Essayer et si cela ne vous convient pas vous pourrez toujours revenir à votre routine, mais de grâce, ne vous contenter pas! Il y a tellement de belles choses à expérimenter.

Conseil3: Essayez un modèle de relation different de ce qui vous a fait souffrir.

Par dessus tout, pensez à vous faire plaisir pendant le temps que dure votre célibat. Faites un état des lieux, un bilan des dégâts, des emménagements à faire, des fondations à bâtir et des édifices à détruire.

 

Combien de temps cela mettra? Honnêtement, je n’en ai aucune idée, à chacun son tempo, mon avis est de ne pas voir votre célibat actuel comme une malédiction de laquelle il faut à tout prix sortir mais plutôt comme un temps de répit vital pour votre épanouissement personnel. Profitez de votre liberté retrouvée et pensez à vous aimer à la folie et alors…vous serez une véritable bénédiction pour votre prochaine relation amoureuse.

Getty images WIN-Inititiative