Pour le meilleur et pour le contrôle…

Au départ de l’histoire, Jean rencontre Paula, une magnifique brune aux allures de garçon manqué, il en tombe éperdument amoureux. Il aime sa franchise, son indépendance et ses avis tranchés. Au bout de six mois de relation intense et fusionnelle, ils décident de sauter le pas et d’emménager ensemble.

Il se met alors à lui acheter des robes plus féminines, lui demande de se laisser pousser les cheveux et entre dans une violente colère quand elle décide de sortir sans lui. Paula, par amour pour Jean, se plie à ses exigences, après tout si je dois être belle c’est pour lui, elle troque ses jeans contre des robes conventionnelles, soigne son language et ne sors plus qu’en présence de son petit ami, c’est-à-dire quasi jamais car Jean a horreur de sortir et préfère les soirées télé à la maison.

Petit à petit, Paula perds le sourire, deviens nerveuse et dépressive. Les disputes se multiplient dans le jolie appartement du dixième arrondissement. Jean ne comprends pas pourquoi Paula se plaint alors qu’il lui offre une vie de rêve, Paula ne conçoit pas que Jean n’apprécie pas tous les sacrifices qu’elle fait pour lui. Hum…Impasse.

Suite de l’histoire? Demandons aux belges, les champions du monde avec 71 divorces pour 100 mariages ( source Express.be)

Etre en couple.

Quel est le secret d’une relation amoureuse épanouie? On voudrait tous le savoir!

Partager sa vie avec un parfait inconnu… Au départ, c’est le pur bonheur, la période l’une de miel qui peut durer deux jours ou deux ans pour les plus chanceux et là…? L’amour semble changer de face et prendre des aspects moins reluisants. Il y a plusieurs raisons à cela, je voudrais juste évoquer un aspect: le désir de contrôle.

Contrôle compulsif de l’autre: Où est-il? Que fait-il? Avec qui? Qui il regarde? Qui il fréquente? Qu’est-ce -qu’il doit porter? 

Pourquoi faisons nous cela? Par peur de perdre le contrôle.

Perdre le contrôle sur ses sentiments, sur sa vie, sur autrui. Peur de se perdre et même peur de mourir.

Une relation saine, avec un partenaire, un conjoint, un parent ou un enfant c’est une relation dénuée de contrôle. Pas besoin de contrôler votre conjoint pour qu’il vous aime plus.

  • Laissez-lui sa liberté, il vous aimera mieux.

  • Et si sur le chemin de sa liberté il rencontre quelqu’un d’autre laissez-le partir.

  • Si votre lien est suffisamment fort, il reviendra.

  • S’il revient, acceptez-le sans jugement ni critique.

  • Pardonnez si vous vous sentez offensé.

  • Ne le punissez pas d’avoir essayé de trouver sa voie ailleurs.

  • Aimez-le davantage d’avoir eu le courage de revenir vers vous.

  • Oubliez cette épisode et continuez votre vie. 

  • S’il ne revient pas, soyez reconnaissant d’être libéré de quelqu’un qui n’était pas prêt à rester à vos côtés.

Le véritable amour prend son apothéose dans le respect de liberté de l’autre. Je t’aime, mon amour ne t’enchaîne pas mais te donne des ailes pour t’envoler. Si cet envol t’éloigne de moi et te conduis vers d’autres horizons,  je serais heureux d’avoir contribué à ton envol.

La plupart du temps nous sommes tellement mal avec nous même que nous projetons nos frustrations, nos peurs sur les autres. À défaut de ne pouvoir contrôler notre  vie, on essaye de contrôler celle des autres. Dès fois de façon subtile en nous rendant indispensable dans la vie de ceux qu’on aime ou alors de façon plus demonstrative par des scènes de jalousie explosive.

Ne contrôlez pas l’autre. Ce n’est pas de l’amour, c’est de la peur.

Ne contrôlez pas votre enfant, laissez le s’épanouir et faire ses choix. Non, il ne sera pas avocat comme vous. Laissez-le faire son choix.

Ne contrôlez pas votre conjoint. Son habillement, ses hobbies, son travail, ses fréquentations…La meilleure preuve d’amour que vous pouvez lui donner c’est de le laisser évoluer dans la vie sans contrainte, ni rôle à jouer. Plus le conjoint est libre, plus il se développe, plus il vous aime et votre relation en sera plus épanouie.

Ne contrôlez pas vos employés. Faites confiance et donnez les moyens et l’opportunité de réalisation personnelle et professionnelle. Une belle réalisation personnelle entraîne forcément une réalisation globale pour votre entreprise. Un employé heureux, c’est bon pour les affaires.

Essayer de mettre stop sur le bouton CONTRÔLE.

Lâchez prise.

Respirez… Vous vivez!

Getty images Paper Boat Creative

3 Comments

  1. dassy agy

    Merci pour ces quelques conseils

  2. Tatiana

    J’espère qu’ils vous aideront Agy, Merci pour vos commentaires.

  3. Pingback: L’opportunité de sa vie | Tatiana Ecoto

Les commentaires sont fermés.