Aide ou viol?

Ce matin, j’ai été témoin d’une scène magnifique.

Juste en face de moi, des oiseaux faisaient des tours pour se désaltérer au niveau d’un robinet qui fuyait. La scène était très belle. Je les ai observé pendant un moment, puis je me suis dis que je pouvais les aider en augmentant le débit du robinet afin qu’ils aient plus d’eau à boire.

Résultat? Le débit était trop fort pour eux, ils s’en ont allés. M’avaient-ils demandé de l’aide? Non. Avaient-ils besoin de moi? Non. Mais moi, croyant bien faire, j’ai détruit une belle harmonie.

N’apportez pas du trouble dans la vie des gens s’ils ne vous le demande pas.

Ne décidez pas de changer les habitudes de quelqu’un, de choisir pour votre partenaire ou d’inscrire votre enfant dans un programme qu’il ne vous a pas demandé.

Avant d’interférer dans la vie de quelqu’un d’autre, attendez qu’il vous demande de l’aide ou alors demandez lui son avis au préalable. C’est une règle élémentaire.

Ne violez jamais le libre arbitre d’autrui sous prétexte de l’aider. Chacun a le droit de faire des erreurs, laissez-lui faire sa propre expérience et s’il a besoin de vous, s’il ressent vraiment que vous êtes une personne digne de confiance, qui peut faire la différence dans sa vie, alors, il vous appellera.

Si vous intervenez sans son avis, c’est un viol. Personne n’aimerai être un violeur. Pas vrai?

Photos de 101dalmatiansE+

Getty Images